La nuit du jeûneur étant souvent parsemée d'un sommeil léger et de périodes d'autolyse profondes, le matin reste donc un moment favorable au repos et à la détente.

 

Vers 9 heures, Mme. Arsenault débute tranquillement les visites aux chambres, assurant ainsi le bien-être et la sécurité des jeûneurs. Voilà le moment idéal pour poser vos questions, partager votre expérience et recevoir des conseils adaptés à vos besoins.

 

Bien que le jeûne intégral doit se faire au repos, une période de causerie est allouée, soit de 10 heures à midi, afin que les jeûneurs se rencontrent et discutent entre eux, si désiré.

 

L'après-midi s'ensuit, invitant le jeûneur à rester au repos, au lit autant que possible, permettant ainsi à l'organisme de conserver ses forces afin de pouvoir les diriger vers le nettoyage et la régénération des tissus.

 

Puis en soirée, de 18 heures à 20 heures, une autre courte période de causerie est permise pour ceux et celles qui le désirent, avant de se glisser sous les couvertures pour la nuit.